Apprendre auprès des autres et devenir sage

0

Apprendre auprès des autres est ce qui ce fait tout le temps. Les gens s’influencent mutuellement en bien ou en mal. Les informations fusent de toutes parts et savoir quoi adopter devient de plus en plus difficile. Si vous avez suivi l’une ou l’autre formation sur internet, vous avez remarqué cette expression qui revient très souvent:  » Ce n’est plus nécessaire d’inventer la roue ». « Si vous voulez réussir, observez et apprenez auprès de ceux qui ont réussi ».
Je pars de ce fait d’apprendre auprès des autres pour vous inviter à regarder cette vidéo où une personne dont la réputation n’est pourtant plus à faire, interroge une autre pour en apprendre davantage. Quoi de plus naturel que de se tourner vers les personnes âgées qui ont plus d’expérience que nous parce qu’elles ont été à l’école de la vie

https://www.youtube.com/watch?v=OB-lUg_TshU  (Ajouté par Bernard de bézenac  7 juin 2012 )

 

Au coin de la sagesse

Tout près de chez moi, il y a un grand building dont la construction vient d’être achevée. Il abritera les personnes retraitées uniquement. Il a son propre nom mais moi je l’appelle secrètement, « au coin de la sagesse ». Chaque individu aura son propre vécu, sa propre richesse, sa propre sagesse qu’il aura j’espère, l’occasion de partager.

« Au coin de la sagesse » est aussi le titre d’un projet fictif pour les résidents d’une maison de retraite que j’ai effectué à l’école avec deux autres étudiantes. Ces personnes qui avaient été actives pendant plusieurs années étaient expertes dans leurs domaines respectifs. Leurs expériences ne profitaient à personne. Remédier à cette lacune était l’objet de ce projet qui consistait en un bulletin pour et par les résidents eux-mêmes pour promouvoir la cohésion par le partage d’expériences, afin de mieux jouir de cette tranche de la vie qu’est la retraite.
Avec l’accord de mes collègues j’ai donné ce projet à une résidence pour personnes âgées. Je ne sais pas si elle a pu en faire quelque chose. Je vous propose juste un acrostiche que mon mari m’avait composé pour ce travail.

Au coin de la sagesse

Au soir d’une vie intense pavée de tant de choses
Une autre vie commence et elle a parfois l’air morose

Car on se demande souvent si on vaut encore quelque chose
On pense aux beaux vieux jours, on pense au temps des roses
Innombrables réalisations dont la jeunesse était la cause
Nuits peuplées de rêves où tout n’était que rose.

Durs sont aujourd’hui les moments où vous semblez inutiles
Et où tout ce que l’on dit autour de vous semble futile

L’inactivité et le poids des ans vous rendent fébriles
A chaque instant il vous semble que vous êtes des êtres fragiles.

Souriez et pensez sans cesse
A la splendeur de vos actes quand vous travailliez encore
Gardez ces actes en mémoire car ils sont des trésors
Et soyez sûrs qu’ en les évoquant avec entrain et allégresse
Solitude, angoisse et amertume n’auront plus droit de cité
Soyez fiers de ce que vous avez été
Et sachez que ceux que vous avez bâtis vous en savent gré.

Jean-Marie Vianney Rurangwa
Ottawa, 27 octobre 2013

Si ce monde tourne encore, je trouve que c’est grâce à la sagesse de nos ancêtres qui ont travaillé dur pour que leur descendance trouve un lieu habitable. Et ce sera toujours ainsi. S’il y en a qui posent des actes qui détruisent certains de ses habitants et son écologie, il y en aura d’autres qui, avec sagesse, œuvreront à son rétablissement.

Paix et lumière
Illuminée

Share.

About Author

Auteure. Formation en techniques de travail social Plus de quinze ans d’expérience en animation de groupes sur le deuil, la gestion des émotions, le pardon , le projet de vie et la relation d'aide par l'approche de l'analyse transactionnelle. Animation des ateliers sur la communication interpersonnelle et interculturelle. Animation de groupes d'entraide auprès des personnes âgées.

Leave A Reply

Simple Share Buttons