Comment être heureux dans son travail

0

Être heureux dans son travail selon moi, c’est aimer ce que l’on fait.  C’est faire ce que l’on aime, c’est vivre sa passion. On se lève de bonne humeur, on a hâte d’arriver à son lieu de travail, de revoir les collègues, de continuer les tâches de la veille ou de commencer un nouveau chapitre, un autre projet. Quel bonheur.

Être heureux dans son travail, est-ce si important?

Absolument! Du moins, je le vois ainsi. Quand vous aimez ce que vous faites, les journées ne vous paraissent pas longues.  Vous avez le sentiment d’être utile aux autres, même si votre salaire n’est pas énorme. Quand vous rentrez à la maison, vous vous sentez fatigué mais sans aucune charge émotionnelle négative, c’est  une saine fatigue. Vous vous sentez en paix, vous dormez du sommeil du juste et au réveil, vous êtes frais et dispos. Le salaire n’est pas uniquement le chèque à la fin du mois,  mais aussi la joie de faire partie d’une équipe, de nouer des relations qui peuvent aboutir à une amitié durable, de construire votre expérience, de donner toute votre mesure et de contribuer ainsi au progrès de l’humanité.

 Comment aimer ce que l’on fait si l’on ne le maîtrise pas?

Avez-vous observé un domestique ou une femme de ménage qui prend du travail dans une nouvelle maison? Même si elle a une longue expérience, il lui faudra du temps pour ranger les ustensiles de cuisine et la vaisselle dans leur place habituelle. C’est sans doute  pour cela que dans tous les milieux de travail il y a un temps d’essai pour les  nouveaux employés.

Mais là où vous verrez si cette personne aime son travail, c’est quand elle montrera un réel désir d’apprendre et un certain enthousiasme à faire ce qu’elle fait. Ceci est différent d’apprendre par  peur d’être renvoyé.

Si vous n’aimez pas votre travail, quitter-le ou apprivoisez-le Cette dernière alternative demande de changer d’attitude envers ce que vous faites.

Les questions suivantes peuvent aider à recadrer votre perception de ce travail:

– Pourquoi l’ai-je accepté

-Pourquoi ne me plait-il pas?

– Est-ce que les motifs qui font que je ne l’apprécie pas partent de mon égo?

– y a-t-il des possibilités  d’améliorer mon attitude envers ce travail?

« Au lieu de t’attarder sur les sentiments désagréables que la tâche à accomplir t’inspire, songe au sentiment agréable que tu éprouveras quand tout sera terminé ».

Rita Emmet

 

Photo par Jean-Lambert Rurangwa

Photo par Jean-Lambert Rurangwa

Être heureux dans son travail permet de devenir habile dans ce qu’on fait, de se sentir à l’aise et équilibré, satisfait de ce qu’on a acquis et riche d’une expérience solide.  Et comme a dit Napoléon Bonaparte, La vraie sagesse des nations est l’expérience.

Aux septiques je demanderais de méditer les paroles suivantes:

« Nous passons la majeure partie de notre vie à travailler, autant que cela se passe dans la joie et dans la bonne humeur ». Sic
http://archives.lesechos.fr/archives/cercle/2012/01/02/

Share.

About Author

Auteure. Formation en techniques de travail social Plus de quinze ans d’expérience en animation de groupes sur le deuil, la gestion des émotions, le pardon , le projet de vie et la relation d'aide par l'approche de l'analyse transactionnelle. Animation des ateliers sur la communication interpersonnelle et interculturelle. Animation de groupes d'entraide auprès des personnes âgées.

Leave A Reply

Simple Share Buttons