La joie et la tristesse en alternance

0

La joie et la tristesse alternent tellement dans nos vies ou autour de nous qu’on dirait qu’elles y tirent un malin plaisir. A peine avons-nous un instant de joie que la tristesse se pointe, nous la ravie et a l’aire de vouloir s’éterniser.

Et d’ailleurs entre la joie et la tristesse, qu’est-ce qui est plus grand?

Voici ce que Khalil Gibran en dit dans son livre  le prophète  :

« Certains parmi vous disent: « La joie est plus grande que la tristesse », et d’autres disent: « Non, c’est la tristesse qui est la plus grande. »
Moi je vous dis qu’elles sont inséparables.
Elles viennent ensemble, et si l’une est assise avec vous, à votre table, rappelez-vous que l’autre est endormie sur votre lit. »

Comment gérer la joie et la tristesse

Je pense que gérer la joie n’est pas très difficile. Savoir savourer les moments de joie me semble essentiel. Vouloir partager ces moments avec des amis, la famille…Avoir la gratitude pour ces instants de bonheur, de paix, de félicité, et vouloir les faire durer. Quant à la tristesse, je vous souhaite de ne pas la vivre trop longtemps. Elle mine la personne, la garde dans l’isolement, la fait haïr le monde et les autres et peut la rendre malade.

Un jour un collègue m’a fait de la peine, beaucoup de peine. Or, j’ai adopté le principe suivant. Si quelqu’un me dit des choses méchantes, je cherche quelqu’un d’autre qui va me dire de bonnes choses pour ne pas rester sur cette note désagréable. J’ai appelé un ami et je lui ai dit ce que j’éprouvais, que j’avais besoin de quelque chose pour me faire rire. Et il m’a envoyé ceci:

LA  PRIÈRE D’UN CHIEN

 » Ah! Seigneur, Toi qui règnes sur toutes les créatures, fais que l’homme, mon maître, sois fidèle envers son prochain comme je le suis moi-même envers lui…

 Fais qu’il soit un gardien honnête des biens que tu lui as confiés, comme je le suis des siens

Donne-lui la même patience que la mienne

lorsque j’attends, sans me plaindre, son retour… 

Ah ! Seigneur, Toi qui veux la perfection de chaque créature, donne à l’homme, mon maître, de se conduire toujours en homme, comme je me conduis  toujours en chien « !

J’ai tellement ri que ma tristesse s’est envolée. Je vous souhaite de trouver vous aussi des stratégies de gestion de ces deux émotions que sont la joie et la tristesse et de vivre surtout dans la joie.

Paix et lumière,

Illuminée.

Share.

About Author

Auteure. Formation en techniques de travail social Plus de quinze ans d’expérience en animation de groupes sur le deuil, la gestion des émotions, le pardon , le projet de vie et la relation d'aide par l'approche de l'analyse transactionnelle. Animation des ateliers sur la communication interpersonnelle et interculturelle. Animation de groupes d'entraide auprès des personnes âgées.

Leave A Reply

Simple Share Buttons