Les tisserins et leurs nids

2

Il y a deux mois j’étais dans le parc de l’Akagera au Rwanda. J’y ai vu beaucoup d’animaux mais je veux vous parler des tisserins et leurs nids. Ces derniers sont nombreux à garnir les branches d’un  arbre. Cet arbre se trouve juste à l’entrée du parc du côté de Rwinkwavu.   Il étend si généreusement ses branches que beaucoup de tisserins ont répondu à cette générosité en leur confiant leurs nids et leur précieux contenu.   En regardant bien cet arbre, j’ai remarqué qu’une même branche supportait parfois  plus d’un nid.

Je me suis rappelée que des tisserins avaient élu domicile dans un grand arbre du côté de la cours d’une école où j’ai fait mes études primaires. C’était en République Démocratique du Congo. Ils étaient toujours animés et leur pépiement ne se taisait que lorsque les élèves chantaient l’hymne national le matin avant de commencer les cours.

Ceci m’a fait creuser un peu pour en savoir plus sur ces oiseaux aux couleurs chaudes et au chant enthousiaste et infatigable. Et voici ce que j’ai trouvé :

Comment font les tisserins pour construire leurs nids

Mais à quoi ont-ils survécu nos fameux tisserins?

Apprendre à recommencer à l’exemple des tisserins

Après avoir subit de tels catastrophes, Il n’y a que les tisserins et les autres créatures de leur genre à se remettre au travail immédiatement pour réparer les dégâts. Ils sont heureux de ne pas avoir la faculté de se demander ce qui leur arrive, pourquoi ça leur arrive et pourquoi juste eux. Ils se remettent au travail en chantant. Puissions-nous être nombreux à imiter leur exemple et à nous remettre en selle sans tarder. Ce poème de Carlos Drummond de Andrade – Recommencer (Recomeçar) pourra je pense nous y aider.

Peu importe où tu t’es arrêté…
dans quel moment de ta vie tu t’es fatigué…
ce qui importe c’est qu’il est toujours possible et nécessaire de « Recommencer ».
Recommencer, c’est se donner une nouvelle chance à soi-même…
c’est renouveler les espoirs dans la vie et le plus important…
c’est croire en toi à nouveau…
Tu as beaucoup souffert jusqu’à présent ? Ce fut un apprentissage.
Tu as beaucoup pleuré ? Ce fut un nettoyage de l’âme.
Tu en as voulu aux gens ? Ce fut pour leur pardonner un jour.
Il y a tellement de personnes qui attendent seulement ton sourire pour s’approcher de toi.
Recommencer…
Aujourd’hui est un bon jour pour affronter de nouveaux défis.
Où veux-tu arriver ?
Aller bien haut…rêver bien haut…
Souhaite le meilleur du meilleur…
car en pensant de cette façon, nous attirons vers nous ce que nous désirons…
Si nous pensons à des petites choses, nous aurons des petites choses…
Mais si nous désirons très fort le meilleur et principalement si nous luttons pour le meilleur, celui-ci viendra s’installer dans notre vie.
« Parce que je suis de la taille de ce que je vois et non de la taille de ma taille »[1]

Paix et lumière,

Illuminée.

 

 

[1] https://schabrieres.wordpress.com/…/carlos-drummond-de-andrade-…

 

 

Share.

About Author

Auteure. Formation en techniques de travail social Plus de quinze ans d’expérience en animation de groupes sur le deuil, la gestion des émotions, le pardon , le projet de vie et la relation d'aide par l'approche de l'analyse transactionnelle. Animation des ateliers sur la communication interpersonnelle et interculturelle. Animation de groupes d'entraide auprès des personnes âgées.

2 commentaires

  1. J’aime beaucoup cet article. j’adore les tisserins à cause de leur courage, c’est cela la realité de la vie,  » oser recommencer », ca vaut toujours le coup.

Leave A Reply

Simple Share Buttons