Se dire oui, et après?

0

Se dire oui est une chose, avoir un mariage heureux  en est une autre. Qu’est-ce qui garantie la réussite et la durabilité d’un couple?

Dans l’article précédent, nous avons laissé les oiseaux en train de mettre une dernière touche à leurs nids, et les humains prêts à construire leur nid familial.

Parlons d’abord de la monogamie et de la responsabilité parentale, et jetons un coup d’œil chez nos frères les oiseaux.

La grue couronnée grise

Elle établit une liaison par paire qui peut durer toute une vie. La paire est formée à 2-3 ans, mais une reproduction réussie aura lieu plusieurs années plus tard. Lorsque la reproduction échoue, la paire peut se dissoudre et essayer de trouver un autre partenaire. Lorsque la reproduction est réussie, la paire restera ensemble même pour la vie.

Les deux parents investissent dans la construction du nid en utilisant de l’herbe et d’autres matériaux végétaux, en l’installant dans la végétation haute de la zone humide. 2-5 œufs sont pondus, et les deux parents se relaient pour incuber les œufs, pendant environ un mois. Les poussins sont «précoces», ce qui signifie qu’ils peuvent se déplacer dès qu’ils éclosent. Les parents continueront à servir les jeunes et à éviter de chercher leur nourriture dans les savanes, restant plutôt dans les marais, où la végétation haute cache les poussins. La prise en charge parentale dure jusqu’à la prochaine saison de reproduction où les jeunes peuvent se débrouiller seuls et ils rejoindront un troupeau d’autres juvéniles de 30 à 150 individus. Les jeunes atteignent la maturité reproductive vers l’âge de 3 ans.

Les grues ne se reproduisent pas en captivité (en dehors de leurs zones naturelles, par exemple dans les maisons des personnes et les zoos).

La Bernache du Canada.

La Bernache du Canada se trouve un compagnon ou une compagne (pour s’accoupler) au cours de la deuxième année de sa vie. Le couple restera ensemble pour la vie. Cependant, contrairement à la croyance populaire, si un des partenaires est tué, l’autre se trouvera un nouveau compagnon.

Certaines Bernaches du Canada se reproduisent à l’âge d’un an, mais la grande majorité niche pour la première fois à l’âge de deux ou de trois ans seulement. La couvée compte habituellement de cinq à sept œufs, les oiseaux plus âgés ayant une couvée plus importante que ceux qui pondent pour la première fois. La femelle couve ses œufs de 25 à 28 jours, tandis que son compagnon assure la garde à proximité. Dans certains cas, le mâle se tient parfois à plusieurs centaines de mètres du nid, mais il est toujours vigilant et retourne au nid si celui-ci est menacé ou si la femelle doit s’en éloigner. Pendant la période de couvaison, la femelle ne quitte le nid chaque jour que pendant de brefs moments, pour aller se nourrir, boire et se laver.

Les inséparables

Ce n’est pas pour rien que les anglo-saxons les surnomment les oiseaux de l’amour (lovebirds). Ces oiseaux sont en effet connus pour la tendresse que se témoignent les couples.

Les albatros

En dépit de ses nombreux déplacements, l’albatros revient toujours au même endroit et auprès du même partenaire lorsque vient le temps de la reproduction. Les liens entre mâles et femelles mettent des années à se former. Les albatros ont des rituels spéciaux pour choisir leur partenaire idéal mais une fois qu’ils ont choisi, leur relation est infinie.

Les cygnes

Les cygnes forment des couples monogames qui durent des années voire même toute une vie.

Un amour inconditionnel

Les cygnes partent très tôt à la recherche d’un partenaire. Une fois la perle rare trouvée, ils vont s’accoupler avec le même cygne toute leur vie. Ils vont ainsi fonder une famille, construire un nid et prendre soin à deux de leur progéniture. Sachant qu’un cygne peut vivre jusqu’à 12 ans à l’état sauvage et jusqu’à 35 ans en captivité, ils ont tout intérêt à bien choisir leur âme sœur !

Les cygnes sont le symbole de l’amour et de la fidélité. Et il y a une bonne raison à cela : un cygne ne tombe amoureux qu’une seule fois dans sa vie. Ça donne envie, non ?

Cet amour est si fort que lorsque l’un des deux cygnes disparaît, l’autre peut littéralement mourir de chagrin. La plupart se laissent dépérir plusieurs mois ou plusieurs années, complètement désorientés sans leur moitié, avant de finir par décéder.

Ah, l’amour éternel, la passion infinie… La majorité d’entre nous rêve de connaître un jour ce grand amour avec qui nous passerons toute notre vie sans doute ni désillusions. Et bien la relation parfaite existe… chez les cygnes !

Les tourterelles

Chez les tourterelles, un mâle fait la cour à une femelle en volant vers elle bruyamment, ses ailes émettant un sifflement distinct. Ensuite il bombe le torse et secoue sa tête puis appelle sa femelle qui devient la tourterelle de sa vie ».

Se dire oui, qu’en est-il du côté de chez nous?

Se dire oui est le pas qui ouvre sur un monde nouveau. Dans plusieurs cultures, les couples qui décident de vivre ensemble se disent oui pour la vie. Et ils sont deux quand ils se disent oui pour le meilleur et pour le pire, jusqu’à ce que la mort les séparent. Ceci implique un mariage  ou une cohabitation monogame je suppose.

Dans ma culture, après le voyage des noces (qui ne faisait pas partie de nos traditions), les nouveaux mariés reçoivent beaucoup de visites. La famille et les amis/es viennent voir les tourtereaux dans leur nouveau nid.  Ils sont tout sourire. Ils ont du plaisir à accueillir des gens dans leur nouveau chez eux. Les femmes ont du mal à s’habituer à être appelées madame untel! Puis le moment venu, un enfant vient compléter le tableau. Le nid familial est bien solide. Il continuera à s’agrandir suivant le plan des parents.

Un autre aspect de leur vie commence. L’enfant accapare toute l’attention. La joie d’être parents alterne avec des nuits blanches et des pleurs. Tout progrès du nourrisson est matière à étonnement. Le sourire, le premier mot, les premiers pas, le premier anniversaire. Quel bonheur! On a du mal à y croire.

D’autres couples peuvent ne pas planifier d’avoir des enfants immédiatement. Il y en a qui ne le prévoient même pas. Il y en a d’autres qui ne parviennent pas à en avoir.

Avec les progrès de la médecine, beaucoup de moyens sont mis à disposition de ces derniers pour les aider à parvenir à leurs fins, moyennant un coup financier souvent très élevé. Si tout ceci ne fonctionne pas, ils se souviendront que dans la bible, pour ceux/celles  qui y croient, édition Louis Segond, genèse 2: 24 il est écrit ceci:
« C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair ». Après le mot « chair », il y a un point. Ce qui peut signifier que les enfants sont une bénédiction, mais que leur absence ne devrait pas détruire l’harmonie d’un couple. Les mots « pour le meilleur et pour le pire » prononcés lors de la cérémonie du mariage signifieraient alors que personne n’ira voir ailleurs. Mais c’est le parcours du combattant. Et c’est là aussi où l’amour triomphe de tout le reste. Et tant qu’il y a la vie, il y a l’espoir comme on dit.

Après l’euphorie des premiers moments, les partenaires se heurtent à des angles qu’ils n’ avaient peut-être pas remarqués chez l’autre, ou auxquels ils n’avaient pas voulu donner de l’importance. C’est tout un ajustement qui prend place. Mais l’amour arrondit là où c’est nécessaire, et il n’y a pas encore de souci à ce faire. N’est-ce pas?

Je vous laisse avec ces beaux mots de Sacha Guitry,

« Je reste convaincu que l’on peut vivre à deux, d’un bout à l’autre de la vie, en ayant l’un pour l’autre un sentiment que rien ne saurait altérer, fait de tendresse et de respect, de confiance et d’amitié, d’amitié dans le sens le plus pur de ce mot. Je crois à l’amitié du mari pour la femme, et réciproquement ».

Paix et lumière,

Illuminée.

http://animalaxy.fr/13-especes-danimaux-fideles-restent-ensemble-vie/ http://animalaxy.fr/cygne-mourir-de-chagrin-savez/ http://gaiagoguide.com/animaux/oiseaux/bernache-canada/

http://www.hww.ca/fr/faune/oiseaux/la-bernache-du-canada.html

http://gallery.savingcranes.org:8082/search?query=grey+crowned+crane

Et Sacha vous est conté / Lana Guitry (1960)

 

 

Share.

About Author

Auteure. Membre de l'Association des Auteures et Auteurs de l'Ontario Français. Formation en techniques de travail social Plus de quinze ans d’expérience en animation de groupes sur le deuil, la gestion des émotions, le pardon , le projet de vie et la relation d'aide par l'approche de l'analyse transactionnelle entre autres. Animation des ateliers de communication interpersonnelle et interculturelle. Animation de groupes d'entraide auprès des personnes âgées.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Simple Share Buttons